Partons à la découverte : Pôle de formation du SF

U18
Les U18 prennent la pose

De la scolarité et pratique du rugby de nos jeunes au sein du pôle de formation du Stade Français

Pour ce premier rendez-vous, nous vous proposons de découvrir, au travers des objectifs et du fonctionnement, les grandes lignes de la prise en charge et de la gestion de nos jeunes, tant sur le plan scolaire, que sur la pratique du rugby, au sein de celui-ci. 

Nous avons été accueillis à Jean Bouin, par Francine et Laure qui sont en charge du suivi scolaire de nos jeunes.

Les objectifs :

C’est un double objectif qui leur est proposé, d’une part leur permettre de jouer au rugby à un haut niveau, et d’autre part poursuivre un cursus scolaire ou professionnel tout en mettant en avant des valeurs pour leur vie future qu’elles soient sportives ou professionnelles.

Le nombre de jeunes :

Ce sont 140 jeunes allant de la 3ème au post BAC (+ 5) qui sont pris en charge. Les catégories concernées vont des cadets U15 (35jeunes), juniors U18 (48 jeunes) jusqu’aux Espoirs U21 (57 jeunes). Ils sont nés entre 1998 et 2005 et sont les meilleurs dans leur catégorie.

Comment s’articule leur scolarité :

Leur scolarité, à proprement dite, est suivie au sein de collèges/lycées/universités et grandes écoles (il y a des espoirs qui sont en école d’ingénieurs) qui sont partenaires du pôle de formation, comme par exemple le collège Claude Bernard ou le lycée Passy Saint Honoré. Ils sont tous en horaires aménagés.

Au niveau du suivi scolaire 3 personnes font le lien entre le sportif et l’école.

Prenons pour exemple les juniors U18:

Chaque jour, ils ont cours le matin et sport l’après-midi (que nous détaillerons plus bas). Sauf le mercredi où il n’y a pas de rugby.

A noter également que cette saison, le lundi et vendredi, deux heures d’études dans une salle dédiée au stade Jean Bouin figuraient sur leur emploi du temps (encadrées par deux profs, des bénévoles ou emploi civique, ceci à chaque cession).

Le suivi de leur scolarité se fait en parfaite collaboration avec les parents, le Stade Français et les établissements scolaires qui ont un rôle actif car ils ont la connaissance du quotidien au travers des plannings et du suivi tant sur le plan scolaire que sportif.

Concernant les espoirs U21, cela diffère des deux autres catégories car on leur inculque encore plus de rigueur. Pour les amener à tendre vers les exigences du haut niveau, leurs entraînements sont programmés à partir de 7h .

Ils partent en cours toute l’après-midi (voir planning d’une de leur semaine type).

 Comment s’articule le sportif :

Quelles que soit les catégories et en fonction des spécificités de chacune, le sportif s’articule principalement autour de la musculation, skill (sous forme d’atelier pour travailler soit le plaquage, les rucks ou encore la touche) et du collectif. Différents lieux d’entraînements sont à disposition, le Saut du Loup (pour le collectif) ou encore les skills à l’hippodrome d’Auteuil et la musculation à Gèo André.

Nous avons assisté à un entraînement à l’hippodrome d’Auteuil des U18, qui ce jour là avait un atelier « touche ». A cette occasion nous avons rencontré Kobus (entraîneur), Patrick (dirigeant des U18) et Alexandre  (Kiné des U18) ainsi que deux U18 Kelian et Lilian.

Kobus : je pense qu’il est inutile de vous présenter ce véritable meneur d’hommes, qui s’occupe des entraînements d’une main de maître, il est très attentif à l’évolution individuelle des joueurs.

Patrick : gère l’extra sportif tant sur le plan social, médical ainsi que tout ce qui est lié aux déplacements (transfert, intendance). Proche des joueurs, ils ont beaucoup de complicité.

Alexandre : Comme Patrick , il est très proche des joueurs  au point d’être leur confident tant sur le plan kiné que perso. Présent sur le terrain lors de chaque match il est en charge de soigner bien sûr mais aussi de transmettre d’éventuelles consignes. Lors des après-match il répertorie les blessures, s’assure du suivi de celles-ci et fait un point tous les mardis.

Pour Kelian et Lilian, le rugby est avant tout une question de discipline, de rigueur, de respect des autres sans oublier de bien appliquer les consignes sur le terrain comme dans leur vie de tous les jours, et notamment dans leur scolarité. Les deux souhaitent devenir pro.

Un grand merci à Francine et Laure pour leur accueil, leur disponibilité et leur gentillesse.

Un grand merci aux intervenants que nous avons rencontrés.

About admin